Espace d’échanges du site IDRES sur la systémique

La différenciation

mercredi 21 juin 2006 par Schmit Alexia

LA DIFFERENCIATION

 :

 [1]

Bowen a développé une méthode thérapeutique qu’il a nommée « Psychothérapie Familiale » car elle a pour objectif d’aider les individus à se différencier de la masse.

Le concept central de la théorie familiale est « la masse indifférenciée de l’égo familial », c’est à dire, une unité émotionnelle agglomérée, existant à tous les niveaux d’intensité de la famille (du plus intense vers l’imperceptible).

REM : la masse indifférenciée de l’égo familial comprend père, mère et enfants de la présente et de la future génération.

Cette théorie comporte trois concepts théoriques majeurs :

1.le degré de différenciation du soi d’une personne

0

masse de l’égo différenciation du moi
familial indifférenciée ;
100

petite différenciation du
moi ;
fusion de l’égo.

2.
Système relationnel à l’intérieur de la masse de l’égo de la famille nucléaire et les forces émotionnelles extérieures, influençant le déroulement du processus à l’intérieur de la masse de l’égo familial.

Ici, Bowen parle du processus de « projection familiale », par lequel les problèmes parentaux sont transmis aux enfants.

3.
Enchevêtrement des champs émotionnels de plusieurs générations et de la transmission parentale des différents degrés de maturité ou d’immaturité sur de multiples générations.

Echelle de différenciation du soi :

Avec cette échelle, Bowen a tenté de conceptualiser tout le fonctionnement humain avec un même continuum.
1. Maturité émotionnelle complète = complète différenciation de soi (100 sur une échelle de 0 à 100)
2. Niveau d’indifférenciation le plus prononcé = ne pas avoir de soi

Système relationnel dans le moi collectif de la famille nucléaire :

A l’intérieur du moi collectif familial, les époux utilisent trois mécanismes principaux pour contrôler l’intensité de la fusion du moi :
1. le conflit marital ;
2. dysfonctionnement chez un des époux ;
3. transmission du problème à un ou plusieurs enfants (mécanismes des plus communs pour traiter des problèmes du moi-collectif familial).

REMARQUES :

a) dans la plupart des familles, le problème entre les époux s’étendnte aux trois domaines ; chez d’autres par contre, le problème restera contenu dans un seul type.
EX : il est possible de voir se développer un déséquilibre important chez des enfants alors que le mariage des parents est calme et harmonieux.

b) la connaissance des modèles relationnels qui jouent dans le système familial étendu est importante pour comprendre le problème dans son ensemble et pour trouver un programme de psychothérapie familiale.

Processus de transmission multigénérationnelle :

Dans beaucoup de familles, les parents transmettent une partie de leur immaturité à un ou plusieurs de leurs enfants.
Cependant, il faut au moins trois générations pour qu’une personne acquiert un niveau de « non-soi » qui la fera s’effondrer par après dans la schizophrénie.

Plus un sujet est haut dans l’échelle de différenciation de soi et plus sont prédominantes les qualités d’adulte, l’inverse étant vrai aussi.

Plus le niveau de différenciation est bas dans une famille et plus la fréquence et l’intensité des divers incidents à mettre en relation sera grande.

Processus de différenciation du self :

L’effort principal de ce système thérapeutique tend vers une aide à chaque membre de la famille, individuellement, pour arriver à un plus haut niveau de différenciation du self.

Dans un état de déséquilibre, le système familial opère directement pour restaurer l’équilibre précédent ;
Quand un individu évolue vers un plus haut niveau de différenciation du self, il trouble l’équilibre et l ‘ensemble s’y oppose avec vigueur.

Dans un système émotionnel plus large, un individu peut joindre un allié ou un groupe pour s’opposer aux forces du système, seulement pour se retrouver dans une nouvelle unité indifférenciée avec ses alliés (ex : une secte).

Les triangles :

Les triangles représentent un concept important ; il s’agit d’un élément structurant de tout système émotionnel.
Lorsqu’il y a une tension émotionnelle dans un système de deux personnes et qu’elle dépasse un certain niveau, il implique une troisième personne, permettant ainsi à la tension de voyager à l’intérieur du triangle. Un système émotionnel est constitué d’une série de triangles rattachés les uns aux autres.
REM : le système de tension originaire entre deux personnes se résout de lui-même automatiquement lorsqu’il est inclus dans un système de trois personnes dont une reste émotionnellement détachée ; on parlera de « détriangulation du triangle ».

Principes et techniques de la psychothérapie familiale :

Le changement dans le soi perturbe l’équilibre émotionnel et provoque les forces d’opposition dans tous les systèmes connexes.

Point important de cette méthode : l’attention continue du thérapeute pour définir son self par rapport aux familles.

Psychothérapie familiale avec un membre de la famille :

Notion fondamentale : trouver une voie pour commencer quelques changements dans une famille ou plus rien ne bouge ; découverte d’une voie pour entrer en contact avec les forces et les ressources familiales et briser le contact avec le mon pour sortir de ce bourbier familial.

L’obtention d’une différenciation à partir d’un membre de la famille peut amener une libération au niveau de l’entièreté du système familial.

[1Réf. : « l’emploi de le théorie familiale dans la pratique clinique », M. Bowen


enregistrer pdf
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2782 / 1029364

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SAVOIR THÉORIQUE  Suivre la vie du site Échanges à partir de livres et des notes de lecture  Suivre la vie du site Échanges à partir des notes de lecture   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License