Espace d’échanges du site IDRES sur la systémique

Voyage en systémique Recension par Yveline Rey

de Philippe Caillé Éditions Fabert

mercredi 30 janvier 2008 par beaujean

RECENSION

Voyage en systémique

Philippe CAILLE
Editions FABERT
Paris, 2007

Cet ouvrage, comme son titre peut le laisser présager, nous invite aux voyages.
Tout d’abord un voyage dans des lieux à découvrir mais plus encore dans des lieux à revisiter grâce à des articles ici rassemblés et parfois devenus difficilement trouvables.

Pour n’en citer que trois qui montrent à la fois la diversité des thèmes abordés mais aussi la cohérence de la pensée de l’auteur, je choisirai :
Fratrie sans fraternité qui aborde de façon totalement originale ce concept de fratrie qui depuis une bonne dizaine d’années retient l’attention des thérapeutes familiaux.
Corps et identité : cohérences, conflits et divorces, sorte de relecture diachronique du double lien qui déploie différentes strates, par exemple : au-delà du double lien

1- l’hystérie classique, au-delà du double lien
2 – le culte du
corps et enfin, un retour au dialogue par les méthodes analogiques pour éclaircir le sens du double lien.

De l’étrange et du familier : appartenance culturelle et affiliation linguistique en psychothérapie. Disons le, celui-ci est mon préféré car il présente le mérite de mettre en harmonie l’histoire du thérapeute, son expérience, son vécu et sa pratique. Il vient éclairer son intérêt soutenu pour le langage analogique.

Mais ce sont aussi les étapes proposées qui font l’originalité du parcours, qui lui impriment son rythme, qui sont comme un autre voyage. Cette partition ne peut que faire écho pour les praticiens du champ médico-psycho-social qui sont amenés à rencontrer des couples, des familles et/ou à travailler sur la relation dans les équipes au sein des institutions comme le montrent les grandes lignes de ce découpage :

  • Se penser thérapeute.
  • Ceux que nous rencontrons : individus, couples, familles.
  • Ceux que nous formons.

Enfin, et non le moindre, il y a la voix off, les commentaires qui accompagnent chaque étape du voyage. Sorte de mélodie intimiste qui donne toute son épaisseur émotionnelle à l’ouvrage. Ainsi le lecteur échappe à l’impression de patchwork que donne souvent la simple juxtaposition de textes. Le savoir, ici, prend sens et s’enrichit d’une nouvelle sensibilité.

Bien entendu mon point de vue sur cet ouvrage est totalement partial et subjectif. Avec Philippe nous avons cheminé de longues années de concert sur les sentiers escarpés de la systémique et des modèles de la complexité. Chemin faisant nous avons composé : « Il était une fois…La méthode narrative en systémique (ESF éditeur, 1996) », puis « les objets flottants, méthodes d’entretiens systémiques (3ème édition FABERT, 2004). Il est donc clair que dans son voyage je retrouve une petite partie de mon voyage, mais chaque lecteur, sans aucun doute, retrouvera aussi quelque chose du sien.C’est donc en toute partialité que je conclurai cette brève présentation, en paraphrasant qui vous savez, les livres c’est comme les amours, il y a les nécessaires et les contingents. Le « voyage en systémique » est un ouvrage nécessaire.

Yveline REY, Grenoble, 2008

Voir en ligne : Pour acheter ce livre

enregistrer pdf
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 915 / 937981

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SAVOIR THÉORIQUE  Suivre la vie du site Échanges à partir de livres et des notes de lecture  Suivre la vie du site Échanges à partir de livres   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License