Espace d’échanges du site IDRES sur la systémique

Aller retours

jeudi 21 février 2008 par Lievens Jean-Bernard

Le vocabulaire spécifique à la systémique recquiert une certaine habitude d’utilisation. D’une part parce que certains mots sont utilisés d’une manière différente de celle que nous connaissons habituellement( par exemple rétroaction positive et négative qui ne font pas référence à nos valeurs morales…), d’autre part parce que certains mots recouvrent des concepts simples de prime à bord et éminemment complexe lorsque l’on se penche sur leur création. Il s’agit donc de les travailler, relire les explications et définitions données par les auteurs, pouvoir confronter toutes ces définitions lors des séances de cours est le plus enrichissant. Chaque personne, selon ses affinités avec la langue française, sa formation reçoit, décode et traduit les concepts. Entendre la définition traduite par un autre ne fait que confronter et affiner la mienne. Je n’ai jamais que « l’idée » d’un concept, l’idée que je m’en fait, ma traduction personnelle ; celle-ci évolue au fil du temps.
Au plus je confronte les concepts au plus je me rend compte de leur interactions les uns avec les autres. L’un n’existe pas sans les autres. Le tout étant plus que la somme de ses composants, je trouve important d’étudier ces concepts séparrément mais aussi dans leur ensemble, regarder comment ils intéragissent et s’articulent entre eux. Cette grande construction s’enrichit peu à peu et se transforme, laissant apparaître de belles perspectives.
C’est un peu comme si nous construisions ensembles dans le groupe notre propre définition et notre propre compréhension des concepts systémiques. La façon dont nous pouvons les expliquer dépends de la façon dont nous les avons intégrés au travers des explications données par le groupe, au travers des échanges.
Un peu comme à la manière de certains films et de flash-backs, où la fin du film est dévoilée dès le début, j’ai l’impression de faire sans cesse des aller- retours dans ma compréhension, de mieux revenir encore une fois sur quelque chose de déjà connu mais en y amenant chaque fois quelque chose de nouveau qui enrichit l’ensemble. C’est comme si après avoir cheminé longuement je me retrouvais au début en comprenant seulement ce que je faisais là.


enregistrer pdf
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 145 / 972197

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SAVOIR THÉORIQUE  Suivre la vie du site Documents pédagogiques : conférences,videos,notes de (...)  Suivre la vie du site Notes prises lors de cours : échanges à partir (...)  Suivre la vie du site CFTF 2ème année B (Réservé au CFTF)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License