Espace d’échanges du site IDRES sur la systémique

Transmission intergénérationnelle – Transmission transgénérationnelle

mercredi 11 avril 2012 par Lutte Jennifer , Paul Christelle , Barnabé Sophie , Buisseret Adeline

L’intergénérationnel fait allusion au lien de filiation « entre » les générations, entre les individus d’une même lignée. C’est par ces voies de transmission que se perpétuent de génération en génération les valeurs, les rites familiaux, les « façons de parler », les mythes, sans que vienne consciemment l’idée d’en questionner le sens.

La transmission a une fonction qui se modifie au fil des générations et des époques, dans ses contenus (le « quoi »), dans ses modalités (le « comment ») ainsi que dans ses finalités (le « pourquoi »). Elle n’est connotée ni positivement ni négativement, mais toujours en lien avec le milieu familial. Transmettre, c’est définir sa famille subjectivement et objectivement. C’est reconnaître l’autre et renforcer la nature du lien de dépendance à l’autre et son patrimoine. C’est, en quelque sorte, travailler à la survie de la famille et de ses modes de fonctionnement qui lui sont propres.

La transmission intergénérationnelle se fait au travers de récits clairs et de rituels définis donnant lieu à des phénomènes observables (traduits par les scripts -correcteurs ou de répétition- qui mettent en œuvre les mythes familiaux) entre les générations en contact, dans l’ici et maintenant. La transmission intergénérationnelle traverse le temps dans les deux sens, elle se vit dans l’interaction présente. Ces phénomènes peuvent être conscients mais sont en grande partie insconscients et non questionnés par la famille.

Exemple : Répétition de séparations sentimentales

Une jeune adulte éprouve des difficultés à établir une relation sentimentale durable et finit toujours par y mettre un terme. En questionnant son histoire familiale, on se rend compte que sa mère et sa grand mère maternelle éprouvent les mêmes difficultés. Elles peuvent être liées à des croyances partagées telles que « une relation sentimentale peut être dangereuse, il faut s’en protéger ». Dès lors des comportements allant dans ce sens se mettent en place, comme le fait de mettre fin à la relation dès que l’on commence à s’y sentir trop engagé, pour éviter de souffrir.

La transmission transgénérationnelle s’effectue de manière subtile, implicite, indirecte et inconsciente. Elle est façonnée par des idées, des processus, des phénomènes et une histoire familiale qui passeraient « au travers » des générations, par des phénomènes qui ont lieu notamment en cas de traumatismes vécus et non surmontés. Elle se construit par la manière dont les membres d’une famille parlent d’un évènement, par le récit qu’ils en font. Les limites de ce qui est transmis sont floues, difficilement abordables.

Elle se joue dans le long terme de la famille, entre les générations antérieures, présentes et futures ; entre des générations qui se côtoient, celles qui ne se sont jamais côtoyées ou qui ne se côtoieront jamais. Elle traverse le temps, et ce, dans un seul sens (passé vers futur ; générations antérieures vers générations futures).

Ainsi, lorsqu’un traumatisme survient dans une famille, celle-ci peut enclencher un processus de résilience et mobiliser des ressources afin d’éviter la transmission transgénérationnelle du traumatisme en question (cft concept de résilience familiale).

Dans des familles qui ont subi des dommages extrêmes, les enfants peuvent avoir pour mission de transmettre « quelque chose » des souffrances subies, de réparer les injustices ou encore de parvenir à une grande réussite susceptible de rendre utile le sacrifice de la génération précédente.

Exemple : Traumatisme vécu par une famille juive lors de la guerre 40-45.

L’histoire familiale est marquée par ce traumatisme. Les générations futures également. Il est possible que certains membres de la famille ressentent un devoir de rendre justice, un besoin de réparer ce que sa famille a subi par différentes actions, par des choix de vie (choix du métier, etc,...).

Les transmissions intergénérationnelles et transgénérationnelles sont connectées l’une à l’autre ; elles s’influencent. L’une ne va pas sans l’autre. Un même évènement peut être à l’origine de la création d’un nouveau mythe familial et de nouveaux scripts, et à la base d’un phénomène transgénérationnel dans la famille ; phénomène qui aura des répercussions dans les générations futures dans leurs interactions.

=> RECAPITULATIF :

Transmission Intergénérationnelle (TI) :
Nature : Récits clairs, rituels définis, scripts ;
Phénomènes comportementaux et observables/
Temps : Générations en contact, dans l’« entre-deux » ;
Dans l’ici et maintenant ;
Qui traverse dans les deux sens/
Structure : Limites claires ;
Conscient et inconscient.

Transmission Transgénérationnelle (TT)
Nature : Récits subtils, implicites et indirects ;
Idées, processus, phénomènes, histoire de générations/
Temps : Générations en contact ET à distance ;
Passé, présent, futur - traverse le temps - se joue dans le long terme ;
Qui traverse dans un seul sens/
Structure : Limites plus floues ;
Inconscient.


enregistrer pdf
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 16240 / 1030577

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SAVOIR THÉORIQUE  Suivre la vie du site Échanges à partir d’articles , bibliothèque, dictionnaire (...)  Suivre la vie du site Bibliothèque, Dictionnaire interactif et concepts (...)  Suivre la vie du site Dictionnaire interactif de quelques termes de la (...)  Suivre la vie du site R-S-T   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License