Espace d’échanges du site IDRES sur la systémique

La Double Contrainte

samedi 23 juin 2012 par Ciffa Ornella , Minet véronique , Pelsser Fabienne , Perat Pascale

CONDITIONS

1.
Deux ou plusieurs personnes

2.
Engagées dans une relation intense (valeur vitale)
physique et/ou psychologique
Ex :
famille (notamment interactions parents-enfant)
dépendance matérielle
captivité
infirmité
amitié – amour
fidélité à une cause, une croyance, un idéal
relation thérapeutique

3.
Une injonction primaire concrète « viens sur mes genoux pour un câlin » en opposition avec une injonction secondaire – souvent à un niveau plus abstrait, notamment le non verbal. L’attitude de la mère montre tout le contraire => impossibilité d’une réponse adéquate sans sanction négative l’enfant s’y précipite, il se fait rabrouer ; il marque une hésitation, sa mère lui reproche son manque d’amour

4.
Une injonction tertiaire => impossibilité de sortir du cadre fixé par le message (contradiction entre le contenu et la relation) DONC il est impossible de métacommuniquer (critique) ou fuir. Ex :une pancarte où il est écrit « ne me lisez pas »

Si le message est dénué de sens, on ne peut pas ne pas y réagir et on ne peut pas non plus y réagir adéquatement (= de façon non paradoxale) puisque le message est paradoxal

La « victime » risque de se retrouver punie (au minimum de se sentir coupable) quand elle perçoit correctement les choses ou d’être considérée comme « méchante », « folle » si elle émet un quelconque soupçon de discordance entre ce qu’elle voit et ce qu’elle « devrait voir »
Régulièrement un enfant perçoit la colère de sa mère qui la nie : doit-il croire sa mère ou ses sens ?
Il croit sa mère : relation préservée mais distorsion au niveau de sa perception de la réalité.
Il écoute ses sens : il peut alors conserver une prise solide sur la réalité.

5.
Expérience répétée : Nous avons tous été confrontés à des doubles contraintes mais nous avons su, pour la plupart d’entre nous, préserver notre santé mentale. Par cotre, quand la situation est durable et répétitive (surtout dans l’enfance), la « victime » s’attendra à la double contrainte comme allant de soi -> modèle d’interaction déterminé (double contrainte entraine un comportement paradoxal qui lui-même engendre une double-contrainte chez celui qui l’a créé -> cercle vicieux)

CONSEQUENCES POSSIBLES

1.Obsession de vouloir à tout prix donner un sens à tout, même si cela est sans rapport avec la situation.

2.Se conformer à toutes les injonctions au pied de la lettre (cfr soldat) sans pouvoir distinguer :
L’essentiel du secondaire
Le plausible de l’inexact

3.Se retirer, s’isoler par des comportements de type
Autisme
Hyperactivité

ECHAPPATOIRES POUR EN DIMINUER L’IMPACT

Distinguer les différentes injonctions, les mettre en contexte
Les séparer dans le temps, l’espace
Eliminer ou diminuer l’aspect injonctif, Distinguer « pouvoir », « devoir », « falloir », …
Recadrer les sanctions
Métacommuniquer sur les blocages
Réévaluer la perte liée au fait de quitter la situation
Lâcher prise
Affronter ses peurs
Fuir

CIRCULARITE - DOUBLE CONTRAINTE RECIPROQUE

« Victime » = participant actif par son comportement-réponse confus
=> ≠ problème d’individu mais = problème de RELATION.
Ne remet pas en question la responsabilité (ex. enfants battus).


enregistrer pdf
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2145 / 963869

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SAVOIR THÉORIQUE  Suivre la vie du site Échanges à partir d’articles , bibliothèque, dictionnaire (...)  Suivre la vie du site Bibliothèque, Dictionnaire interactif et concepts (...)  Suivre la vie du site Dictionnaire interactif de quelques termes de la (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License