Espace d’échanges du site IDRES sur la systémique

Discussion de groupes autour de Nagy, Minuchin, Haley

mardi 20 juin 2006 par Bartel Anne Sophie

Quelques réflexions pouvant peut être d’être approfondies :

  • En complément des notes déjà proposées sur la modélisation, il serait intéressant de tenter de mettre en lien les théories propres à chaque auteur (Bowen, Nagy, Haley,...) avec l’histoire personnelle, familiale de chacun des auteurs de ces modèles. Cela dans l’idée que l’on ne se coupe pas de sa culture !

Exemple : Nagy : immigrés et concept de mérites/reconnaissances ; Selvini : lutte pour la survie ; Minuchin : grande famille,...

Il serait également intéressant de le faire pour nous-mêmes, de réfléchir sur notre propre histoire et sur les théories auxquelles on adhère afin notamment de comprendre les préférences que nous prenons dans notre travail.

Exemple : Un père se présente en thérapie car son enfant se met des objets dans l’anus. Le thérapeute demande au père qui découvre ces objets d’aller, avec son fils, creuser un trou dans le sol de 25 sur 25 et d’y enterrer les objets. Pourquoi un trou de cette dimension ? Parce que, pour le thérapeute qui a fait l’armée, creuser des trous de cette taille a provoqué chez lui telle ou telle chose.

  • Il semble également important de souligner que la théorie proposée par un auteur ne soit pas un collage parfait. Cette théorie doit être parlante pour nous et on peut l’élargir au fur et à mesure que l’on acquiert de l’expérience, que l’on avance dans notre travail.

Exemple : On remarque que tel type de patient va se diriger plus facilement vers tel type de médecin. Le patient sent qu’il y a des liens, des connivences entre eux, qu’il peut se reconnaître.

A ce moment là, ne sommes nous pas dans une situation d’isomorphisme avec notre patient ? Le médecin n’a-t-il pas trop de complaisance pour lui ?
Le médecin pourrait alors rester coincer avec son patient, ne plus réagir tellement cela paraît normal.

Parfois ces accrochages sont très difficiles à identifier. Attention donc à la routine de travailler toujours avec le même type de personnes. Il faut pouvoir varier pour ne pas croire que la manière dont on agit est la meilleure et que cela fonctionnera à chaque fois.

  • Le modèle d’accueil peut être différent du modèle réel des personnes qui consultent.

Exemple : Une personne du couple profite de la venue du médecin pour dire des choses à son conjoint qu’il ne dit pas du tout en temps normal.

  • Pourquoi les différents successeurs n’ont pas repris exactement le modèle de leur maître ? Ils ont fait autre chose, ils s’en sont éloignés.
  • Nous devons nous méfier de préférer la méthode et de la vouloir efficace. Ce serait le modèle qui importe (recette) et non la personne qui l’applique ni la famille qui consulte !

enregistrer pdf
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 883 / 897937

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SAVOIR THÉORIQUE  Suivre la vie du site Échanges à partir de livres et des notes de lecture  Suivre la vie du site Échanges à partir des notes de lecture   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License